Alex Lifeson Bandmate spécule sur la réunion Rush 2024

0


Un des Alex LifesonLes membres actuels du groupe ont spéculé sur le Ruée le guitariste retrouve son ancien collègue survivant Geddy Lee en 2024.

Le décès du batteur Neil Peart en 2020, il a mis fin aux espoirs du trio canadien de rouler à nouveau, mais des rumeurs selon lesquelles Lifeson et Lee se réunissent pour travailler sur de la nouvelle musique ont circulé de temps en temps, sans qu’aucun d’eux l’excluant tout en rejetant l’idée que quelque chose était en cours.

Dans une nouvelle interview avec Rock Music History (disponible ci-dessous) Andy Curran, un ancien membre de Coney Hatch qui travaille avec Lifeson en Envie de rien, on lui a demandé ce qu’il pensait d’une éventuelle réunion. « Je vais répondre de deux manières », a déclaré Curran. « Je vais dire (que) j’espère qu’ils le feront, en tant que fan de Rush. J’espère que ces garçons le feront parce que je vois qu’il reste beaucoup de course pour ces deux chevaux. Ces gars sont des gars extrêmement créatifs … Je serais choqué s’ils ne faisaient pas quelque chose ensemble, c’est peut-être mon côté plein d’espoir. »

Il a poursuivi en disant: « Mais je sais que Geddy passe beaucoup de temps (sur d’autres projets) … il vient d’annoncer la sortie de son livre, ses mémoires; il a une émission de télévision sur laquelle il travaille. Alex est un golfeur passionné, et je pense que les garçons apprécient le temps loin de ce genre de tournée d’écriture, d’enregistrement, de rinçage et de répétition. »

Étant donné que le couple appréciait « d’être leur propre gars avec un peu de liberté », Curran a déclaré qu’il ne pensait pas qu’une réunion était imminente – mais il a ajouté: « (L) la chose intéressante est le 50e anniversaire de (premier album ) Ruée l’année prochaine. Donc je pense que s’il doit y avoir un moment, alors nous pourrions voir quelque chose se produire l’année prochaine. »

Regardez l’interview d’Andy Curran avec l’histoire de la musique rock

Derniers albums : 41 des adieux les plus mémorables du rock

De « Abbey Road » et « Icky Thump » à « Goodbye » et « Everything Must Go ».





Source_link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *