Black Satin avec Fred Parris – 1976 – Black Satin Téléchargement gratuit

0


Dans les années 70, le groupe Doo-Wop The Five Satins s’est transformé en un groupe de douce Soul sur Buddah Records.

La première chanson, «Larmes, larmes, larmes» est assez énergique, mais il y a aussi «Comment je souhaite que nous puissions le faire à nouveau», co-écrit par Barry White, et la moitié des morceaux sont arrangés par le grand Gene Page. C’est l’une de mes trouvailles d’occasion inattendues.

Une preuve des liens entre Doo Wop et Soul.

Des pistes
A1 Larmes, larmes, larmes 4:56
A2 Comment je souhaite que nous puissions le faire à nouveau 4:19
A3 Laisse mes doigts marcher 3h30
A4 Nous sommes une star 3:35
A5 Dans le silence de la nuit 4:20
B1 Tout le monde se lève et tape dans les mains 3:43
B2 Allumez les allumettes 3:35
B3 Obtenez-le 4:05
B4 Salut jolie dame 3:54
B5 Partout maintenant 3:46

Un album chef-d’œuvre sorti en 1976 par Black Satin, le groupe successeur du groupe doo-wop Five Satins, de Buddah!

Falsetto est discret et a tendance à être délaissé par les oncles amateurs de thé sucré, mais en commençant par « Larmes, larmes, larmes“ qui met un refrain puissant sur un rythme disco funky, le doux médium lent de Barry White ” Comment je souhaite que nous puissions le faire à nouveau« , »Nous sommes une star« avec un rythme léger et exaltant dans un synthé décontracté, danseur moyen »Tout le monde se lève et tape dans les mains« avec un bel arrangement de Gene Page » et j’en passe, plein de bonne âme tout au long de l’album !



Trouver ici



Source_link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *