CRYPTA sort un nouveau single et un clip « Trial Of Traitors »

0


CRYPTA sort un nouveau single et un nouveau clip vidéo "Procès des traîtres"

Le groupe brésilien de death metal, Crypta, a dévoilé un autre nouveau single furieux, intitulé « Trial Of Traitors ». Après avoir percuté avec l’implacable « Lord Of Ruins », le premier single à faire ses débuts sur le deuxième album de la tenue, Shades Of Sorrow (sorti le 4 août via Napalm Records), « Trial Of Traitors » sert de deuxième signe avant-coureur du nouveau record , faisant irruption avec un travail de guitare impitoyable et impressionnant et provoquant une tempête incontrôlable de rage pure qui crie pour plus ! De plus, son clip officiel créatif et diaboliquement brutal soutient parfaitement le morceau.

En 2021, Crypta a pris d’assaut le sommet avec son premier long métrage acclamé, Echoes Of The Soul, atterrissant à la 55e place des classements officiels des albums allemands et faisant ses débuts à la 15e place des albums américains de musique dure et des meilleurs albums d’artistes. Maintenant, les fans et les critiques attendent avec impatience la sortie de la nouvelle offre du groupe, taquinée par le bouleversant « Trial Of Traitors » aujourd’hui.

Crypta sur « Trial Of Traitors »: « Nous avons décidé d’avoir ‘Trial Of Traitors’ comme l’un des singles parce que, bien que ce soit la chanson la plus rapide et la plus agressive de l’album, elle contient encore beaucoup de notre travail mélodique déjà caractéristique ici et là , nous avons donc pensé que ce mélange de ces deux extrêmes serait un bon aperçu de ce que les gens peuvent attendre de l’album en général ! »

Formé en 2019 par les anciens membres de Nervosa Luana Dametto (batterie) et Fernanda Lira (chant), et maintenant avec les guitaristes Tainá Bergamaschi et Jessica di Falchi, Crypta a battu les palmarès avec son tout premier album très apprécié, Echoes Of The Soul, en 2021. L’album a été acclamé par la critique et les fans pour sa première sortie.

Formé en 2019 par les anciens membres de Nervosa Luana Dametto (batterie) et Fernanda Lira (chant), et maintenant avec les guitaristes Tainá Bergamaschi et Jessica di Falchi, Crypta reste une fois de plus fidèle au son unique introduit sur leur premier long métrage, mélangeant classique et du death metal moderne avec d’importants éléments de black metal extrême et noir sur Shades Of Sorrow.

Fernanda Lira (basse, chant) sur Shades Of Sorrow : « Shades Of Sorrow est un album semi-concept dont le sens décrit un voyage dans les profondeurs de notre psyché face à des batailles difficiles. C’est un voyage vers les nombreuses nuances de douleur auxquelles nous devons parfois faire face tout en endurant les défis de notre vie. Les chansons sont la bande-son sombre, sombre et émotionnelle parfaite pour ce voyage. »

En tant que monstre déchaîné à lui seul, Shades Of Sorrow commence par la piste d’intro instrumentale au piano « The Aftermath », créant une atmosphère inquiétante avant que « Dark Clouds » ne démarre tout de suite avec des grognements sauvages pour laisser tomber les mâchoires, montrant toute l’étendue de la frappe du groupe. interaction dès la première seconde. « Poisonous Apathy » présente des sons de guitare électrisants et des basses percutantes proéminentes, s’insinuant dans le cerveau de l’auditeur. Ruthless « The Outsider » déchaîne une attaque de batterie massive et une autre férocité de charbons, avant de se fondre dans une sortie plus douce qui se fond parfaitement dans l’intro de « Stronghold », l’un des morceaux les plus lents et les plus mélodiques de l’album. Une batterie de death metal exceptionnelle sur « The Other Side of Anger » met en scène des voix menaçantes, évoquant une tempête incontrôlable. Intermède de piano instrumental sombre et profond « The Limbo » agit comme une introduction à l’impressionnant travail de guitare sur « Trial of Traitors ». Après l’étrange et obsédant « Lullaby for the Forsaken » vient « Agents of Chaos », mettant en valeur le talent indéniable du groupe avec ses nombreux changements. Les morceaux de death metal implacables « Lift the Blindfold » et « Lord Of Ruins » offrent la dernière dose de vrai son Crypta, laissant l’auditeur à bout de souffle avant que la belle outro instrumentale « The Closure » ne termine l’album.

Il est clair que les talentueuses femmes de Crypta ont créé un autre chef-d’œuvre impressionnant avec Shades Of Sorrow, présentant le meilleur de leurs capacités techniques et de leurs compétences en écriture sur cet assaut de 13 titres. Shades Of Sorrow a été enregistré au Family Mob Studio, mixé par Daniel Bergstrand au 33 Stockholm, Suède et masterisé par Jens Bogren au Fascination Street Studio.


Shades Of Sorrow sera disponible dans les formats suivants :

– Coffret en bois de luxe (incl. 1 CD Digisleeve, pendentif, médiator, patch tissé en forme, drapeau) – ltd. à 500 exemplaires dans le monde
– 1 LP Gatefold Splatter Red Yellow Black (incl. Slipmat) – ltd. à 500 exemplaires dans le monde
– 1 LP Gatefold Sun Yellow – ltd. à 400 exemplaires dans le monde
– Cassette de musique (noir avec impression dorée) – ltd. à 200 exemplaires dans le monde
– 1 pack CD Digisleeve + T-Shirt
– 1 CD Digisleeve
– Album numérique

Pré-commander ici.

Liste des chansons de Shades Of Sorrow :

« La suite »
« Nuages ​​noirs »
« Apathie toxique »
« L’étranger »
« Bastion »
« L’autre côté de la colère »
« Les Limbes »
« Procès des traîtres »
« Berceuse pour les abandonnés »
« Agents du Chaos »
« Soulever le bandeau »
« Seigneur des ruines »
« La fermeture »

Vidéo « Seigneur des ruines »:

Crypta c’est :

Fernanda Lira – basse, chant
Jessica di Falchi – Guitare
Taina Bergamaschi – Guitare
Luana Dametto – Batterie

(Photo – Estevam Romera)





Source_link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *