K.Flay sur la consommation et l’abus de substances : Podcast Going There

0



Écoutez via : Podcast Apple | Spotify | Pandore | Brodeuse | Google | Moulages de poche | Radio publique | RSS

Sur cet épisode de Y allerl’animateur Dr Mike va en profondeur avec la chanteuse, compositrice, rappeuse et musicienne Kristine Meredith Flaherty, autrement connue comme l’artiste multi-platine et nominée aux Grammy Awards K.Flay.

Après ses débuts au début des années 2000, la carrière accomplie de K.Flay se poursuit avec cette année MONO, un dossier qui couvre en partie sa lutte contre la surdité de perception soudaine et la labyrinthite. Devenant complètement sourde d’une oreille, Flaherty a envisagé d’arrêter complètement la musique – mais comme le prouve son lot de nouvelles chansons, elle a persisté.

Elle parle de ces luttes et des sentiments compliqués qui les accompagnaient, ainsi que de son expérience de devenir sobre. Flatherty a une relation et une histoire compliquées avec l’alcool, notamment parce qu’elle a perdu son père à cause de la dépendance.

« Il y a eu un moment – ​​et il est difficile de savoir exactement quel était ce moment – ​​quand je me suis dit: » Oh, oui, je veux être à 10 pieds de mon cerveau, et il y a ce truc dans une boîte, et ça m’aidera à partir.  » Et ça pour moi, j’étais comme, ‘Ce n’est pas bon. Ce n’est pas le but de cela », explique-t-elle. « Il y a eu une période où je pense que l’alcool a fourni une connexion, puis ça s’est arrêté. »

Écoutez K.Flay parler de ses combats contre la perte auditive et l’alcool dans le nouvel épisode ci-dessus. Assurez-vous ensuite de aimez, commentez et abonnez-vous à Y aller avec le Dr Mikeprésenté par le Réseau de podcasts Conséquence et L’esprit sain en directoù que vous trouviez vos podcasts.

Ceux qui ont besoin d’aide en santé mentale peuvent consulter le Page de ressources Sound Mind Live pour une liste des lignes d’assistance, des programmes communautaires, des liens thérapeutiques et plus encore.

Saison 4 de Y aller avec le Dr Mike vous est présenté par AbbVie, qui mène la poursuite d’une meilleure santé mentale. Au cours des 30 dernières années, les scientifiques et les cliniciens d’AbbVie ont travaillé pour s’attaquer à la complexité de la maladie mentale et proposent aujourd’hui un portefeuille de médicaments et un pipeline d’innovations couvrant la dépression, l’anxiété, le trouble bipolaire 1 et la schizophrénie. Pour en savoir plus sur le travail d’AbbVie pour soutenir les individus tout au long de leur parcours de santé mentale, veuillez visiter www.AbbVie.com ou suivez AbbVie sur Twitter, Facebook, Instagram, Youtubeet LinkedIn.

Cet épisode vous est également présenté par Alkermes. Alkermes est une société biopharmaceutique mondiale développant des médicaments innovants dans le domaine des neurosciences avec des produits qui traitent la dépendance à l’alcool, la dépendance aux opioïdes, la schizophrénie et le trouble bipolaire I. Pour en savoir plus, veuillez visiter Le site d’Alkermes ou suivre à Alkermes sur Twitter et LinkedIn.





Source_link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *