Le bassiste Thomas Freckleton quitte Silent Planet

0


Bassiste/claviériste/chanteur Thomas Freckleton a annoncé sa décision de quitter Planète silencieuse. Taches de rousseur avait tenu son rôle susmentionné dans le groupe depuis 2013. Dans une déclaration publiée aujourd’hui, le 08 juin, il a fait la déclaration suivante à son départ :

«Je me suis définitivement mis beaucoup de pression pour écrire ce message et le reporter pendant environ un mois parce que je ne savais pas comment être personnel sur une plate-forme où il arrive souvent de faire défiler rapidement les choses qui comptent.

Pour ceux qui me connaissent personnellement, vous savez que tout ce que j’ai toujours voulu faire, c’est monter dans un van et faire le tour autant que possible. Je l’ai fait. Je dois faire ça beaucoup. La quantité de trucs sympas auxquels j’ai participé au cours des 11 dernières années avec Planète silencieuse a été tout ce que j’ai toujours voulu faire.
« Reconnaissant » ne commence même pas à décrire les sentiments que j’ai pour les opportunités qui m’ont été données.

Je dois faire partie de l’art vivant et respirant. J’ai aidé à créer quelque chose qui intéresse les autres. Je faisais partie de quelque chose en quoi je croyais. Et je crois toujours en ce groupe de gars. J’ai vécu la vraie vie avec ces mecs et ils seront toujours mes frères.

Je suppose que vous savez ce qui va arriver avec le contenu de cet article, mais avant d’y aller, je veux expliquer où j’ai trouvé le plus de bonheur dans ma vie.

Alors que je poursuivais mes rêves avec Planet, je fondais aussi une famille.

Quand j’ai épousé ma femme, c’était le plus beau jour de notre vie. Et comme vous pouvez vous y attendre, les tournées ont apporté des défis et des difficultés, surtout une fois que nous avons décidé d’agrandir notre famille. Je serais parti 6 à 8 mois par an, ce qui a duré quelques années solides. Mais nous nous sommes adaptés et avons appris à être des partenaires même si j’étais littéralement à l’autre bout du monde.

Puis notre fils est né. Townes Freckleton.
Maintenant, CECI est le plus heureux que nous ayons jamais été.
J’ai réalisé à travers tous les chagrins et les épreuves que nous avons dû endurer en tant que couple pour faire venir notre fils ici : C’est tout ce qui vaut quelque chose pour moi.

Avant d’écrire ceci, je me disais à quel point c’était reconnaissant et génial d’être à la maison en ce moment. Avec mon fils. Avec ma femme.
Ce n’était jamais une pensée avant. J’étais toujours à 100 mph avec Planet dès le premier jour.

Les choses ont changé. Mes priorités ont changé et j’ai trouvé le bonheur en dehors de moi.
Encore une chose avant de renverser les haricots.

Il y a quelque chose de très personnel dans ma vie qui m’a empêché de profiter pleinement des tournées au cours des 9 dernières années. Comme certains d’entre vous le savent, j’ai été frappé par un conducteur en état d’ébriété alors que je conduisais mon vélo, et j’ai par conséquent une fusion dans la colonne vertébrale.

La douleur chronique que j’endure au quotidien ne fait que rendre les choses plus difficiles lorsque je suis sur la route.

J’ai juste ressenti le besoin d’expliquer ma raison d’être parce que certaines personnes se sont demandé pourquoi je laisserais une si grande chose pour laquelle j’ai travaillé si dur et si longtemps.

Je savais que ce jour finirait par arriver. Pour moi, à ce stade de ma vie, je dois m’éloigner de jouer dans Planète silencieuse. Quand je me suis assis et que j’ai dit aux gars, c’était une conversation belle et compréhensive. Quelque chose dont je suis profondément reconnaissant. Leur temps, leurs efforts, leur talent, leurs expériences ensemble et leur amour seront à jamais ancrés dans mon cœur.

Aller de l’avant : Au cours des 4,5 dernières années, je suis copropriétaire d’un magasin de musique avec l’un de mes meilleurs amis (regardez-nous @bakersfieldsoundco
**Prise éhontée**)

Être propriétaire d’entreprise, mari et père, c’est là où ça se passe pour moi en ce moment.

De plus, être musicien est quelque chose que je ne peux pas désactiver. Ce n’est pas la fin pour moi. Vous entendrez certainement quelque chose de moi et de certains de mes grands amis à l’avenir.

Enfin, merci. Merci à tous ceux qui sont déjà venus à un spectacle, ont enregistré une chanson, acheté une chemise, nous ont laissé dormir sur votre sol, nous ont nourris, ont pleuré avec nous, ont prié avec nous, ont créé avec nous, nous ont donné des cadeaux, nous ont écrit des lettres et pris le temps de ta vie pour donner une chance à de petits groupes comme nous.

Je serai éternellement reconnaissant pour ce temps que j’ai passé avec Planète silencieuse.”





Source_link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *