Le prince Caspian de Shaw est un étourdissant

0


De gauche à droite : Qasim Khan, Michael Mann et Marla McLean dans Prince Caspian (Photo : David Cooper)
De gauche à droite : Qasim Khan, Michael Mann et Marla McLean dans Prince Caspian (Photo : David Cooper)

Shaw Festival 2023/ Prince Caspian, adapté pour la scène par Damien Atkins, d’après le roman de CS Lewis, mis en scène par Molly Atkinson, Royal George Theatre, du 30 mars au 8 octobre. Billets ici.

Les festivaliers ignorent souvent le spectacle conçu pour les jeunes, pourtant cette production est souvent parmi les meilleures. Prenons par exemple l’offre Shaw de cette année pour le jeune public, Prince Caspian, qui est un étourdissement absolu.

Damian Atkins est un bon acteur qui se trouve être un dramaturge tout aussi bon. Son adaptation de ce deuxième roman de la série The Chronicles of Narnia de CS Lewis est tout simplement fantastique pour diverses raisons.

Premièrement, pour les personnes qui n’ont jamais lu ces livres pour enfants vénérés des années 1950, Atkins inclut suffisamment d’informations à l’avance pour ancrer les débutants dans l’histoire.

La narration appartient tout au long au docteur (Fiona Byrne), qui est le tuteur du prince, et Atkins l’a rendue succincte pour le moment. Le Docteur nous guide à travers l’action avec un texte pointu, ce que vous voulez qu’un narrateur fasse.

Ainsi, moi qui n’ai jamais lu les Chroniques, j’ai découvert les enfants au cœur de l’histoire – Peter qui est courageux (Kyle Blair), Susan qui est sensée (Marla McLean), Edmund qui est contraire (Andrew Lawrie) et Lucy qui voit des choses que les autres ne voient pas (Kiana Woo).

J’ai découvert que les enfants régnaient autrefois en tant que rois et reines à Narnia, créant ainsi le soi-disant âge d’or, et qu’ils ont été rappelés à Narnia pour aider le prince Caspian (Michael Man) à regagner son trône de son oncle usurpateur, le roi Miraz ( Sanjay Talwar).

LR : Kiana Woo et Qasim Khan dans Prince Caspian (Photo : David Cooper)
LR : Kiana Woo et Qasim Khan dans Prince Caspian (Photo : David Cooper)

Nous rencontrons également le grand lion Aslan (Qasim Khan) qui est le pouvoir derrière Narnia, et Trumpkin le nain (Shane Carty) qui est un proche allié du prince Caspian. Patty Jamieson et Jade Repeta s’amusent à jouer avec des créatures fantastiques assorties.

Désormais, tout participant fréquent de Shaw se réjouira certainement de la liste des acteurs, car il s’agit d’une équipe A du festival. En fait, beaucoup de ces acteurs apparaissent dans le Playboy classique de Synge du monde occidental, ce qui n’est pas facile. Ce casting donne de la gravité au prince Caspian.

La direction de Molly Atkinson est superbe alors qu’elle dirige ses acteurs à travers l’histoire avec une simplicité majestueuse. Reconquérir un trône est une affaire sérieuse et le casting donne des performances engagées. Ils y jouent pour de vrai.

Le décor magique de Cory Sincennes contient toutes sortes de surprises, tandis que ses costumes brillent d’imagination. Par exemple, le personnage d’Aslan est tout simplement brillant avec son mélange de composants humains et de marionnettes. L’éclairage de Jareth Li est parfait, tout comme la partition cinématographique passionnante d’Alessandro Juliani.

Et puis il y a les scènes de bataille impressionnantes mises en scène par le vénérable maître de combat John Stead. Prince Caspian est littéralement rempli de sensations fortes du début à la fin, sans oublier des moments poignants de pathétique intense.

Il s’agit de la troisième adaptation de Narnia à jouer à Shaw. Les autres sont Le neveu du magicien en 2018 et Le cheval et son garçon en 2019 (respectivement les cinquième et quatrième livres), et à ma honte, je les ai ratés.

Le spectacle du Prince Caspian auquel j’ai assisté était rempli d’adultes qui s’amusaient clairement. La production est un merveilleux divertissement de la jeunesse à la vieillesse, et est à ne pas manquer.

#LUDWIGVAN

Recevez les actualités artistiques quotidiennes directement dans votre boîte de réception.

Inscrivez-vous au Ludwig van Daily — musique classique et opéra en cinq minutes ou moins ICI.

Paula Citron
Derniers articles parPaula Citron (voir tout)



Source_link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *