Porch View Dances Toronto : de vraies personnes dansent dans de vrais espaces du 9 au 13 août

0


Chorégraphie de Karen et Allen Kaeja (Photo : SV Photograpy, 2018)
Chorégraphie de Karen et Allen Kaeja (Photo : SV Photograpy, 2018)

Pendant les mois d’été, la saison des performances se termine généralement par un filet d’événements spéciaux. Lorsqu’il s’agit de danse contemporaine, cependant, les Torontois n’ont pas besoin de prendre le temps d’une belle journée d’été pour se rendre dans une salle — la danse revient sur le devant de la scène avec le retour de la série primée Porch View Dances.

Porch View Dances (PVD) : « Real People Dancing In Real Spaces » revient pour une 12e saison dans le Seaton Village de Toronto du 9 au 13 août 2023. Dans les rues bordées d’arbres, l’événement de danse communautaire introduit l’expression artistique dans la vie quotidienne.

« Nous croyons de tout cœur que l’art est pour tout le monde, n’importe où et partout », déclare Karen Kaeja, co-directrice artistique de Kaeja d’Dance et fondatrice de PVD dans un communiqué. « Porch View Dances fait sortir la danse du théâtre et la fait littéralement descendre dans la rue, offrant de nouvelles œuvres courageuses de brillants chorégraphes interprétées par des gens ordinaires avec leurs histoires puissantes et personnelles au premier plan. »

Kaeja s’interrogeait sur les histoires qui l’entouraient dans le quartier. Que se passerait-il si ces histoires sortaient des maisons, sur le porche, la pelouse et dans la rue ? Sa vision comprenait l’idée de chorégraphes travaillant avec les résidents pour créer leurs pièces de danse spécifiques au site.

Chorégraphie d'Andrea Nann avec Michelle Silagy (Photo: SV Photograpy, 2018)
Chorégraphie d’Andrea Nann avec Michelle Silagy Danseurs : Ben Clement, Morgan Joy, Laura Gallagher-Doucette, Krystal Nausbaum, Madeleine Stratton (Photo : SV Photograpy, 2018)

Depuis sa création en 2012, PVD est devenu un événement estival préféré reconnu par la ville de Toronto, qui a récemment renommé l’une des ruelles du village de Seaton « Porch View Dances Lane ».

L’itération de cette année met en vedette des POC et des créateurs autochtones.

  • Jim et Owen Adams, une équipe autochtone père et fils qui sont des artistes résidents à PVD, complètent leur roue de médecine, clôturant un cycle d’honneur des quatre directions, éléments et couleurs ;
  • La drag queen Mary Moonshine (Jake Runeckles) dirige la visite à pied / roulant de 90 minutes d’une œuvre de danse à l’autre;
  • Les chorégraphes incluent Victoria Mata et Irma Villafuerte, Heryka Miranda, Ashima Suri et Kinaj – Kin Nguien et AJ Velasco.

Aux côtés de danseurs confirmés, les œuvres seront interprétées par les familles et amis des résidents. Pour de nombreux participants, ce sera la première fois qu’ils danseront devant un public.

Il y a aussi des surprises en magasin sous la forme de trois vignettes de danse que les membres du public rencontreront tout au long de leur tournée, chorégraphiées par Matthew « Snoopy » Cuff.

Flock Landing, chorégraphie de Karen Kaeja (Photo : SV Photograpy, 2017)
Flock Landing, chorégraphie de Karen Kaeja (Photo : SV Photograpy, 2017)

« Cette année, nous sommes ravis d’accueillir le co-commissaire et producteur artistique Sofi Gudiño et le co-commissaire Sid Ryan Eilers dans l’équipe PVD. Ils nous rejoignent dans le cadre d’un projet pilote créé expressément pour élargir nos communautés PVD, nos perspectives et nos offres artistiques », déclare Allen Kaeja, Co-Directrice Artistique de Kaeja d’Dance. « Sid et Sofi se sont concentrés sur des œuvres qui se sentent connectées et essentielles, se concentrant délibérément sur des voix sous-représentées dans la danse et des voix des itérations précédentes de notre festival. »

Flock Landing termine l’événement au Vermont Square Park, où les membres du public peuvent rejoindre l’ensemble du mouvement, dirigé par Mio Sakamoto, avec les danseurs Brayden Cairns, Yui Ugai et Rajvi Dedhia.

Les vélos, les poussettes et les fauteuils roulants sont les bienvenus lors de cet événement payant à Seaton Village, Toronto (situé entre Bathurst et Christie, de Bloor à Dupont).

Plus d’information (ICI).

#LUDWIGVAN

Recevez les actualités artistiques quotidiennes directement dans votre boîte de réception.

Inscrivez-vous au Ludwig van Daily — musique classique et opéra en cinq minutes ou moins ICI.

Derniers articles par Anya Wassenberg (voir tout)



Source_link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *