Respect To Aretha : Un Concert Hommage à La Reine De La Soul Aux Nuits De Fourvière

0


En ce vendredi 7 juillet, nous sommes au Grand Théâtre. Une douce brise d’été nous accompagne durant le concert puissant rendant hommage à la Reine de la Soul, Aretha Franklin.

Respect to Aretha : un concert hommage à la Reine de la Soul aux Nuits de Fourvière 1

Des artistes de renom pour rendre hommage à Aretha Franklin

Parmi les musiciens jouant à « Respect to Aretha », on retrouve entre autres Robin McKelle, Zara McFarlane, Alice Russell et le groupe Antibalas.

Originaire des États-Unis, Robin McKelle est toujours bercé dans l’univers de la soul. L’artiste a également des influences jazz, blues et pop. Ray Charles, Nina Simone et Donny Hathaway font partie de ses influences musicales.

Zara McFarlane est originaire de Londres. Ayant des origines jamaïcaines, cela a eu une grande influence sur ses préférences musicales. L’artiste a notamment considéré le théâtre musical à la BRIT School, tout en passant par le London College of Music et la Guildhall School of Music and Drama. La musicienne a sorti ses quatre albums Jusqu’à demain, Si vous la connaissiez, Surgir et Chants d’une langue inconnue sous le label londonnien Brownstood Recordings.

Alice Russel grandiose en Angleterre. Très jeune, l’artiste prend des cours de violencelle et chante dans une chorale avec son père. Parmi ses influences musicales, on retrouve Minnie Riperton, Eva Cassidy, Chaka Khan ou encore Jill Scott. Son premier album, Mes lettres préféréessort en 2005.

Antibalas est un groupe d’afrobeat originaire de Brooklyn. Fondé en 1998, le groupe est très inspiré par Fela Kuti et par le Harlem River Drive Orchestra de Eddie Palmieri. Bien que l’afrobeat soit le genre principal, Antibalas incorpore également du jazz et la funk à leur musique. Les musiciens ont notamment déjà performé au NPR Music Tiny Desk.

Respect à Aretha : un hommage exceptionnel et puissant

D’emblée, les musiciens annoncent le ton. Le concert donné commence en force, nous sommes directement et rapidement dans l’ambiance avec des artistes très communicatifs, bienveillants et invitant son public à chanter avec eux, sans oublier le lieu idéal que représente le Grand Théâtre, un cadre plus qu’agréable où règne une atmosphère chaleureuse et accueillante, avec un public très dynamique et réceptif.

Respect to Aretha : un concert hommage à la Reine de la Soul aux Nuits de Fourvière 2

On assiste à des voix puissantes, tellement puissantes que l’on en vient à avoir l’impression que les voix ont été taillées sur mesure pour cet hommage. Les artistes sont d’une générosité sans égal.

Ce qui est sûr, c’est que les artistes se sont donnés corps et âme pour rendre hommage à la Reine de la Soul. Dédiés entièrement, on le ressent grâce à leurs prouesses vocales, exécutées à la fois avec beaucoup d’énergie, mais également avec la finesse et beaucoup d’émotion.

Respect to Aretha : un concert hommage à la Reine de la Soul aux Nuits de Fourvière 3

Justement, ce qui est saisissant et ce qui caractérise « Respect to Aretha », ce sont les émotions. Les artistes nous font passer par une large palette d’émotions. Suivant les différentes chansons du catalogue d’Aretha Franklin interprétées (on peut notamment entendre des grands classiques comme « I Say A Little Prayer », « Think » ou encore « Respect »), on passe à la fois par la joie, l’excitation , mais aussi par la nostalgie. Le concert nous invite à la fois à chanter, danser, mais aussi à avoir des moments d’introspection.

On rit, on danse, on pleure parfois. Mais, c’est la force de « Respect to Aretha », un spectacle riche qui nous tient en haleine jusqu’à la fin, tellement que quand c’est fini, on en redemande encore.

Respect to Aretha : un concert hommage à la Reine de la Soul aux Nuits de Fourvière 4

Par ailleurs, il faut noter que le concept de « Respect to Aretha » est très original grâce à son innovation musicale : la fusion de soul, de funk et d’afrobeat. Avec originalité, ce mélange nous permet de redécouvrir les classiques de la Reine de la Soul sous un nouveau jour. Il aurait, peut-être, supposé que le côté afrobeat soit un peu plus prononcé cependant. Néanmoins, il s’agit d’un petit détail à côté du reste. N’hésitez pas à vous rendre au concert si vous y songez, nous recommandons, frissons garantis !

Crédit photo : Quentin Lafont





Source_link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *