Sampa The Great Propose Un Autre Regard Sur L’Afrique

0


La façon dont tu m’aimes, c’est un meurtre

Sampa The Great – Puis-je vivre?

La chanteuse et rappeuse zambienne fait son grand retour avec la version Deluxe de son nouvel album, Comme ci-dessus, donc ci-dessousun album puissant où l’artiste célèbre ses origines africaines.

Sampa The Great propose un autre regard sur l'Afrique 1

Comme ci-dessus, donc ci-dessous : un album intense et fédérateur

Après des années à me sentir obligé de représenter et d’être un ambassadeur pour tout le monde, j’ai enfin l’impression d’être un ambassadeur et de me représenter pleinement.

Source : Double J

Dans Comme ci-dessus, donc ci-dessous, Sampa The Great est une combattante. Ceci se ressent autant dans la production musicale que dans les paroles.

Ce qui attire notre attention dans cet album, c’est aussi que l’artiste aborde des sujets personnels tels que l’amour, tout en rendant hommage à ses origines et même tout le continent africain.

La fusion de différents styles musicaux est également à souligner : cet opus mélange entre autre afrobeat, zamrock, R&B, hip hop et même sonorités jazz, tout en restant très cohérent.

Sampa The Great propose un autre regard sur l'Afrique 2

L’album s’ouvre avec le titre « Shadows », un morceau introductif produit tout en finesse. Dans ce morceau, on aime le contraste entre des basses très profondes et des sons de saxophone qui présentent une certaine légèreté au titre.

Le disque est un hommage sincère et honnête à un pays et à un continent, créé par un artiste puissant et sans vergogne. Cet album intelligent, harmonieux et convaincant montre à quel point Sampa the Great a grandi au fil de ses années sous les projecteurs.

Source : NME

Un besoin de l’artiste d’être authentique en toutes circonstances

J’ai pris conscience du regard porté sur les Africains à l’extérieur du continent. Il y a une hiérarchie dans la façon dont les gens vous nécessitent. Quand vous sortez de votre petite bulle africaine, que vous expérimentez cela en personne, vous réalisez subitement « oh, voilà comment fonctionne le monde“. À domicile, j’avais confiance en moi, je m’aimais. À l’étranger, où j’étais ramenée à ma couleur de peau, tout était différent. C’était difficile, mais ce fut mon introduction à la réalité. J’étais tiraillée entre le fait de vouloir rentrer chez moi, et l’idée d’apprendre tout ce que je pouvais dans un pays et un contexte nouveaux.

Source : La Libre

Ce que cherche l’artiste, c’est inciter les auditeurs à se nommer eux-mêmes, à assumer leurs envies et à être fier de leur identité, tout en attirant l’attention du public sur les questions liées au racisme.

Dans le cas de Sampa The Great, il s’agit d’un retour là où tout a commencé, d’un retour aux sources et d’une revendication d’origines : le fait d’appartenir au continent africain est une grande fierté pour l’artiste.

Le morceau « Never Forget » semble être le cœur de l’opus. Ici, Sampa The Great rend hommage à la Zambie, son pays d’origine. On remarque également que certains passages du morceau, et même dans l’album de manière globale, sont en bemba, dialecte parlé en Zambie.

Dans « Bona », un des morceaux qui se distingue le plus dans Comme ci-dessus, donc ci-dessous. Dans le morceau, l’artiste souligne le fait que son continent, son lieu d’origine soit ignoré : conscient, ceci n’est pas destiné à durer.

Parce que nous avons travaillé cette merde depuis l’origine

Ils ont agi, ils ne peuvent pas nous voir gagner

Je crois qu’ils ne peuvent pas nous ignorer

Regardez-le quand nous chantons ce refrain

Sampa Le Grand – Bona

Sampa The Great nous incite à être sans peur dans « Let Me Be Great » (avec l’iconique Angélique Kidjo). L’artiste nous encourage et nous valorise, elle rappelle l’importance de connaître sa propre valeur, comme elle le chante dans son morceau





Source_link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *