SHIBUUYA : Culture Breakbeat, Hip-Hop Et Futurisme Façon Tokyo

0




Écriture intelligente, groove massif et oxygéné à la fois, échanges dynamiques, et juste une vraie passion communiquée avec le public… SHIBUYAce nouveau projet artistique créé par le claviériste et compositeur Pierre-Louis Varnier, propose une expérience d’écoute inédite.

Accompagné de Lucas Benedetti, nouvelle révélation lyonnaise de la basse, et du virtuose Japhet Boristhène à la batterie, Pierre-Louis baigne dans l’immensité de la culture du break beat, des sons jungle, des grooves hip-hop disruptifs, et du jazz british progressif. C’est la fusion du meilleur des mondes jazz et hip-hop. S’ils invitent un.e rappeur.euse, on pourra parler de rap-jazz.

Si la recherche sonore est très poussée, l’imagerie n’est pas moins étudiée :

De Londres à Tokyo, ces trois lyonnais sont fascinés par les lumières des villes qui ne dorment jamais. La représentation urbaine impacte fortement les premiers visuels du groupe. Pour info, le nom du trio est un hommage direct à l’un des 23 arrondissements de Tokyo, Shibuyaun quartier considéré comme la mecque de la mode. C’est aussi la place où des artistes de Londres, comme Marie Dahlströmaiment voyager pour tourner des clips avec des danseurs.euses hip-hop (voir le agrafe).

Comme si la recherche graphique et sonore ne suffisait pas, le groupe pousse aussi le capital émotionnel, en tirant sur la corde de la nostalgie. Tous les fans de science-fiction et de gaming se reconnaîtront dans ce répertoire.

Lors de leur tout premier concert au Jazz Day 2023, ils ont en effet sû faire sensation :





Source_link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *