Young And Company – 1980 – J’aime ce que tu me fais ! Téléchargement Gratuit

0


D’East Orange New Jersey, un groupe formé par les trois jeunes frères et sœurs. Les producteurs de Buddy Hankerson, un basict, connu sous le nom de groupe Steve Arlington et jouant dans Aura, ont fait partie du produit, montrant leur goût exceptionnel. Le titre de l’album chanté par sa fille Jack Lean est un grand succès surtout au Royaume-Uni. Le son 80’s / Disco Boogie est le dernier morceau de Brownswick.

Album disco/boogie solide, plein de tueurs ici, y compris de belles coupes downtempo comme la belle Humeur douce. Musique disco funk forte et puissante. Laissez simplement tomber l’aiguille et sentez le GROOVE profondément à l’intérieur de vous.

Voix, basse, mélodie, rythme, tout est en place. Un classique de tous les temps !

Des pistes
A1 Attache tes affaires 7:42
A2 Vous vérifier 5:26
A3 Confiture de fête 1:09
A4 Je dois être libre 5:29
B1 Aime-moi toute la nuit 4:58
B2 Humeur douce 2:52
B3 En attendant ton amour 6:46
B4 J’aime ce que tu me fais 4:22

Ce sextet funky tournait autour d’un noyau de frères Billy, Mike et Kenneth Young de West Virginia, USA. Après avoir déménagé à East Orange, New Jersey, en 1970, ils forment le Young Movement avec Buddy ‘Hank’ Hankerson, un ancien membre d’Aurra (basse/claviers/guitare) et Dave Reyes (batterie). Le groupe a changé son nom pour Flashflood en 1974 et a enregistré avec Slave et Aurra. Lorsque le chanteur et seul membre de la quenouille Jackie Thomas a rejoint en 1979, ils ont enregistré pour la première fois sous le nom de Young & Co. Parmi les trois premiers morceaux qu’ils ont démos, il y avait ‘J’aime ce que tu fais‘, qui a permis d’obtenir un contrat avec Brunswick Records. Lors de sa sortie, ce single s’est vendu à plus de 250 000 exemplaires aux États-Unis seulement, mais n’a jamais fait partie des charts R&B ou pop là-bas. Il est cependant entré dans le Top 20 britannique en 1980 lorsqu’il a été repris par le nouveau label Excalibur. Le groupe a ensuite enregistré pour Sounds Of London et Atlantic Records mais n’a plus jamais connu le succès.

De la couverture posée à prédominance beige et crème au fond en miroir, vous savez que c’est le début des années 80 mais pas tout à fait prêt à renoncer aux grooves de la décennie précédente de glamour, de disco et de débauche.

Un album merveilleux pour faire du roller ou simplement s’imaginer tourner en rond à la patinoire. Vraiment pas une mauvaise chanson ici.



Trouver ici



Source_link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *